Skip to content

Prestations Analyse du risque foudre et Étude Technique Foudre

Présentation de nos prestations d’analyse et d’étude sur les risques liés à la foudre

Prestation Analyse du Risque Foudre (ARF Foudre)

L’ARF (L’Analyse du Risque Foudre) permet de mettre en place une expertise des risques et élabore une stratégie de protection vis-à-vis du site client, selon la norme NF en vigueur.

L’ARF se distingue de l’ET (Etude Technique) sur plusieurs points. En effet, cette dernière sera chargée d’installer un certain nombre de systèmes de protection (paratonnerre, parafoudre, cage maillée, etc.), ainsi que de les contrôler.

En outre, l’Analyse du Risque Foudre se doit de prendre en compte plusieurs paramètres (selon un amendement datant de 2011), tels que le risque humain, mais également les problèmes techniques liés aux réseaux électriques.

Analyse du risque foudre ARF

L’Analyse du Risque Foudre, décryptage

:

bureau d'étude spécialiste de la foudre

L’ARF représente un examen consistant à mesurer les risques de foudre sur les ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement) et d’établir un plan de préservation des équipements, afin qu’ils soient constamment opérationnels.
Concernant la nature des protections, ils seront mentionnés au moment de l’Etude Technique et résulteront de l’ARF réalisée au préalable.
On constate ainsi que l’ARF est le « fer de lance » du projet de protection du site en question.
L’ET, elle, définira précisément le système et les mesures définit auparavant. Ensuite, elle se chargera d’établir un plan de contrôle, d’anticipation, de maintenance et d’assistance technique.

Elle évaluera les risques liés à votre site et déterminera le degré de protection nécessaire.
L’ARF dénombrera également la totalité des équipements contre la foudre dont votre société est dotée.
Par la suite, elle consistera à analyser les besoins de prévention, la surveillance et les vérifications des systèmes de détection d’orage.

La législation en vigueur

L’ARF est soumise aux normes réglementaires des ICPE. Dans ce sens, un dossier d’autorisation d’exploitation sera nécessaire afin d’être en règle.
L’ARF se base sur la norme NF EN 62305-2. Dans ce sens, le logiciel Jupiter sera un atout essentiel, permettant à l’entreprise d’être « dans les clous » en matière de juridiction.
L’Analyse du Risque Foudre applique également l’arrêté du 19 juillet 2011, où il est mentionné que les ICPE potentiellement dangereuses, pour l’environnement et les individus, sont dans l’obligation de se protéger contre la foudre.

bureau d'étude foudre entreprise foudre icpe erp

Cas particulier de l’ARF et Mise en garde

L’ARF peut éventuellement se conclure par le fait que votre entreprise ne nécessite pas de besoin particulier dans ce domaine. Ceci, dans le cas où l’analyse déterminera que votre bâtiment dispose déjà de la protection nécessaire et que les risques de dégradation des équipements sont très faibles.

Ainsi, l’étape de l’ET ne sera pas réalisée, du fait des causes citées précédemment.

Mise en garde

Malgré tous les systèmes existants, il est impossible de garantir une protection à 100%.
Cependant, il est certains que de respecter les procédures en termes de prévention et vérification, permettra d’optimiser la sécurité de votre site.
Sachez que 1G Foudre vous apportera une expertise efficace, grâce aux informations recueillies au préalable.
En effet, 1G Foudre possède une expérience de 10 ans dans le domaine de la protection contre la foudre, combiné à un vaste panel de compétence. Vous serez ainsi assuré de bénéficier d’un travail de qualité afin de rendre votre site sécurisé.
D’autres bureau d’études foudre labélisés « Qualifoudre », existent sur le marché et pourront apporter le savoir-faire nécessaire afin de répondre également à cette problématique.

bureau d'étude foudre

Les limites de l’ARF, ses étapes et son rôle essentiel

analyse risque foudre

Les limites de l’analyse du risque foudre

L’ARF est un outil de détermination des risques et de stratégies à mettre en place.
Dans ce sens, elle n’intervient pas dans le choix du type de dispositif à installer.
En effet, ceci va relever de l’Etude Technique et figurer dans le dossier annexe.
Ainsi, les contrôles et la maintenance des SPF (Système de Protection contre la Foudre) qui ont été dicté lors de l’ET, auront lieu par la suite.
Concernant les SPF suggérés, ils seront évidemment tous aux normes en vigueur.

Les étapes de l’analyse du risque foudre ARF

L’ARF cerne les appareils et installations susceptibles de causer des dommages et établit le niveau de protection.
On dénombre 2 types d’effet de la foudre :

  • Direct : lorsqu’elle frappe précisément le bâtiment

  • Indirect : lorsque les perturbations électromagnétiques, causées par le déplacement du courant dans les circuits endommagent les installations

Cependant, l’élément primordial sera d’éloigner au maximum les éventuels dommages humains.

Le champ d’étude de l’ARF est le suivant :

  • Les bâtiments

  • Les installations (machines, mobiliers…)

  • Les individus

  • L’environnement extérieur à proximité du site

De manière générale, l’ARF va évaluer 2 types d’éventualités :

  • La nature du danger présent dans le bâtiment

  • Le risque d’incendie et le matériel à disposition pour y faire face

analyse du risque foudre
man-builds-tower-blocks (1)

Le rôle essentiel de l’ARF

L’ARF est déterminant dans la prévention et la sécurisation d’une entreprise. Cette méthode permettra de minimiser les risques du personnel, des installations et de l’éventuel coût financier que pourrait engendrer les dégâts de la foudre.
La loi préconise de réaliser l’ARF en amont de l’ET. Ainsi, après ces 2 étapes préliminaires, découlera le moment où l’on va installer les SPF, permettant de sécuriser au mieux le site du client. Enfin, toutes ses procédures strictes, auront pour but que le client puisse exercer son activité professionnelle sereinement et dans les meilleures dispositions.

Prestation Étude Technique Foudre (ET)

En France, les ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement) sont dans l’obligation d’entreprendre une ETF (Etude Technique Foudre), diligentée par un bureau d’études spécialisé, afin d’élaborer des plans et mesures de protection, contre le risque de foudre sur les bâtiments et équipements de la société.

Ces études, réalisées par des experts, ont pour but d’entreprendre des systèmes de protection, destinés à préserver les constructions des impacts de foudre et des risques liés à l’environnement.

Dans l’ordre, nous avons dans un premier temps l’ARF (Analyse du Risque Foudre), qui va servir de ligne de conduite pour la seconde étape, qui est l’ETF.

Concrètement, l’ARF se contentera de définir et d’évaluer les nécessités, quant à l’ETF, son objectif est de cibler précisément les produits et systèmes de protection contre la foudre (SPF) adéquates. Ces derniers devront être installés aux normes en vigueur afin d’équiper de manière efficace les bâtiments de l’entreprise. Il existe différentes sortes d’SPF, parmi les plus connues et utilisés, on peut citer : Le paratonnerre, le parafoudre, la cage maillée.

L’autre rôle de l’Etude Technique est de déterminer le nombre, les mesures, les endroits stratégiques et la description des SPF.

Ces études permettent également d’obtenir des données essentielles telles que l’enclenchement de procédure de contrôle, de maintenance, ou encore de prévention, par l’intermédiaire d’un document rédigé par le bureau d’études.

L’ETF est constituée de 4 thèmes principaux que nous allons traiter un par un.

Les 4 Thèmes principaux de l’étude technique Foudre

ARF Foudre

L’assistance face aux conséquences directes de la foudre

Les structures dont l’Analyse du Risque Foudre a décelé un potentiel danger, devront mettre en œuvre plusieurs actions. En effet, l’Etude Technique désignera la protection nécessaire (parafoudre, cage maillée…), les besoins du système de protection contre les impacts de foudre direct (lorsque la structure est frappée directement), mais également la position des conducteurs de descente et prises de terre.
L’ET détermine également les liaisons d’équipotentialité à installer entre le SPF et les lignes de canalisations conductrices.

L’assistance face aux conséquences indirectes de la foudre

Suivant le degré de protection établit dans l’ARF et des caractéristiques des éléments à protéger, l’ET dénombrera :

  • La quantité, les lieux, les caractéristiques et l’ajustement en courant des SPF pour préserver au mieux le matériel de l’entreprise.

  • Les protections supplémentaires (blindage de câble, etc.), si les études précédentes ont décelé un besoin précis.

étude foudre
analyse risque foudre

L’anticipation des risques

En appoint des SPF, des appareils d’anticipation des risques orageux et des systèmes d’alertes existent, pouvant être très utiles. Ces techniques sont insérées dans les instructions d’exploitation de l’installation, au moment de l’élaboration du rapport de l’ET. Dans ce sens, les sociétés pourront profiter de l’appréciation et des avis dictés par le bureau d’étude.

La notice de contrôle

L’ET implique l’écriture d’une charte de vérification et maintenance. Elle résume les vérifications établies en concordance avec les normes en vigueur. Cette analyse décrit les techniques de vérification des nombreuses protections et équipements essentiels. Il est mention dans cette étude des points de conformité des protections vis-à-vis des normes, ou dans le cas échéant, des conseils du fournisseur de la protection.
De la réalisation de ces vérifications, découlera la pérennité des SPF et la garantie que l’entreprise soit parée de manière efficiente aux risques de la foudre, sur le long terme.

arf foudre

Pour conclure sur l’Étude Technique Foudre (ET)

L’état impose aux ICPE de se mettre aux normes en vigueur concernant les risques liées à la foudre.
Les entreprises doivent ainsi faire appel à des bureaux d’études afin de les aider dans l’établissement de la stratégie de protection, qui nécessite une expertise et un savoir-faire spécifique. On dénombre de nombreux système ayant pour but de préserver les bâtiments, le mobilier, les machines, etc.
Enfin, après leur installation, un suivi est nécessaire afin de garantir leur efficacité sur le long terme.


Analyse du risque foudre ARF

FAQ

Vous avez une question particulière ?

Contact

Téléphone : +33 (0)4 28 29 64 58

Adresse : 6 rue de Genève
69800 Saint Priest

Mail : contact@1g-foudre.com